Lecture - La petite république de Saillans

Sarah | 26 février 2021 21:20 | 8 avril 2022 10:00

La petite république de Saillans

Maud Dugrand

Dans un style de long article journalistique, ce petit livre nous offre un reportage sur l’expérience de démocratie (plus) directe qui a eu lieu dans le village de Saillans de 2014 à 2020.

L’auteure, qui habite dans un village à 30km de Saillans et y a passé son enfance, replace cette expérience dans le contexte de l’histoire du village, terre d’accueil - notamment de familles italiennes - et avec un fort passé républicain. Ces réflexions sur une histoire qui me paraît si lointaine pour avoir un impact sur la vie citoyenne actuelle du village m’amènent à me questionner davantage sur l’importance du passé : peut-on imaginer ce type d’expérience dans n’importe quel ville ou village ?

Dans tous les cas, une cohésion autour d’un combat commun ou d’un projet à bâtir semble être un point de départ commun à plusieurs projets de démocratie. Pour Saillans, ce fut la bataille contre l’implantation d’un supermarché à l’extérieur du village qui a su rassembler et mobiliser les habitants.

De nombreuses difficultés sont évoquées, notamment l’énergie nécessaire aux élus et aux bénévoles pour organiser la démocratie et la difficulté de trouver des modes de prise de décision qui permettent la prise en compte de tous les avis. Il paraît notamment difficile de faire discuter anciens et néoruraux, qui ont chacun investi différentes parties du village, et participent à des évènements culturels bien différents. A lire certains passages du livre, on dirait presque qu’il y a deux Saillans. Cela m’amène à penser qu’il s’agit d’un défi crucial si on veut réellement faire démocratie : plus que cohabiter, comment se comprendre et s’écouter quand on a une vision si différente ?

Un chapitre entier est dédié à la question de la place des femmes, qui trouvent plus facilement leur place dans ce type d’initiative où la règle est de respecter la parole et l’avis de chacun, et où l’écoute et le respect sont de mise. J’ai trouvé cette partie pertinente, et cela me questionne plus largement sur l’inclusion de toutes les minorités pour faire politique ensemble.

L’expérience n’a pas été renouvelée en 2020 pour Saillans, à une vingtaine de voix près. Malgré cela, on sent de plus en plus monter ce besoin de démocratie, de politique au sens propre : participer à la vie de la cité. Même s’il est loin d’être facile de mettre en place une politique différente, une démocratie plus participative, voire même - soyons fous - une autogestion à l’échelle de la ville, ce type d’expérience permet de montrer que l’« autrement » est possible.

Les Saillansons ont su se remonter les manches et tenter l’aventure. Et nous ?

Crédit image : Le Rouergue

wow gold 3 novembre 2023 08:15

Dear immortals, I need some wow gold inspiration to create.

Laisser un commentaire