Lecture - Sorcières

Sarah | 14 octobre 2021 09:42 | 8 avril 2022 09:58

Sorcières

Mona Chollet

Après une impression mitigée face à une mise en page qui peut rebuter au début, avec une police petite et resserrée, je me suis vite retrouvée à dévorer cet ouvrage, qui m’a beaucoup appris. En le lisant, j’étais souvent en train de partir dans mes pensées, repensant à des situations vécues.

Le livre commence par une longue introduction, avec un rappel historique sur la chasse aux sorcières, bien plus récente qu’on a tendance à le penser : l’apogée de la chasse aux sorcières, c’est la tant vénérée période de la Renaissance. Elles sont belles, les Lumières ! Et c’est à peine si ce passage de notre histoire est évoqué dans les programmes scolaire – à titre personnel, je ne me souviens pas de l’avoir étudié. L’autrice évoque les retombées de ces quelques 60 000 mises à mort sur notre époque actuelle, et comment les femmes d’aujourd’hui se réapproprient le personnage de la sorcière, notamment au sein des luttes politiques.

Le chapitre qui suit traite de l’indépendance des femmes, qui fait partie des peurs qui ont poussé les hommes et l’église à faire la chasse aux sorcières - ces femmes indépendantes qui n’avaient pas besoin des hommes pour vivre. Cela m’a questionnée sur ma propre indépendance, en tant que femme mariée ayant des enfants. L’image que j’ai de la femme libre est une femme sans attaches, ni sentimentales, ni matérielles. Personnellement, j’ai au contraire un fort besoin d’un lieu ressource et la vie de célibataire m’a toujours un peu effrayée. Même si ce chapitre évoque surtout des exemples de femmes non mariées, l’indépendance se vit aussi (heureusement) au sein du couple marié ou non.

L’autrice nous parle ensuite du non-désir d’enfant, souvent tabou. Ce chapitre est celui qui m’a le plus fait réfléchir. J’ai notamment repensé à cette amie, qui subitement, a commencé à asséner – presque avec violence – son non désir d’enfant. A l’époque, je n’avais pas compris pourquoi elle avait sans cesse ce besoin de répéter qu’elle ne voulait pas d’enfant, jamais, ce que j’avais un peu pris pour moi étant donné qu’elle disait cela en regardant ma fille. Mais à la lecture de ce chapitre, j’ai mesuré combien il est difficile pour les femmes qui aiment les enfants mais n’en veulent pas de soutenir leur choix publiquement : il est plus aisé de dire qu’on n’aime pas les enfants. Ayant des enfants, je mesure la difficulté que c’est d’être parent et l’implication que cela demande. Et je comprends du coup parfaitement que certaines femmes et certains hommes n’en veulent pas ! Pourtant, c’est vrai qu’autour de moi je sens sans cesse cette pression sociale – et j’y ai déjà moi-même participé en posant la question à des couples d’amis : souhaitaient-ils avoir des enfants ? Et quand ? Il y a aussi ce regard, posé sur les femmes qui ne souhaitent pas avoir d’enfants : toute cette facilité… ce ne serait pas un peu égoïste ? Dans ce même chapitre est aussi évoqué un sujet assez tabou : le regret d’avoir fait des enfants. Qui n’est pas le fait de ne pas aimer ses enfants, mais simplement de se dire que finalement, la parentalité ce n’était pas fait pour nous, et qu’à refaire, on choisirait une autre voie. On ne demande jamais à des futurs parents s’ils ont bien pesé le pour et le contre, s’ils n’ont pas peur de regretter d’avoir des enfants. Alors qu’il est fréquent poser ces mêmes questions à une personne qui n’en veut pas.

La partie suivante évoque une autre caractéristique des sorcières : la vieillesse. Mona Chollet évoque notamment la situation des veuves, qui ne dépendaient d’aucun mari pour vivre et disposaient donc d’une certaine liberté. Ces femmes ont été particulièrement prises pour cible pendant les chasses aux sorcières. D’ailleurs, la représentation qu’on se fait de la sorcière est souvent celle d’une vieille femme laide à faire peur. L’autrice s’interroge donc sur la vieillesse chez les femmes, en quoi elle diffère de celle des hommes, qui sont considérés comme charmants avec leurs cheveux poivre et sel, alors que beaucoup de femmes se teignent les cheveux pour cacher leurs cheveux blancs. Même s’il est vrai qu’il y a peu de représentation de femmes âgées « naturelles » dans les médias, en tant que femme, je n’ai pas peur de la vieillesse, ni de me sentir « périmée ». La présence dans mon entourage proche ou lointain de femmes âgées super cool, à qui j’aimerai ressembler quand je serai grande, y est sans doute pour quelque chose !

Enfin, le dernier chapitre s’intéresse aux violences faites aux femmes, aux violences faites à la nature et au lien entre les deux. On y parle des violences faites par le corps médical et de la difficulté pour les femmes d’avoir une place importante dans le milieu médical. Ce qui fait le lien avec les guérisseuses, pourchassée comme sorcières, dont les remèdes étaient pourtant souvent plus efficaces que ceux des médecins de l’époque. L’autrice évoque également la reproduction des stéréotypes de genre par l’éducation.

C’est un livre qui m’a vraiment fait réfléchir sur moi-même, sur mon couple, sur l’organisation de la société, sur mes comportements, mes pensées, mes jugements formulés malgré moi. Que vous soyez un homme ou un femme, un seul conseil : lisez-le !

Crédit image : Editions La Découverte

OscarLop 7 avril 2023 17:32

Nicely put, Thank you. thesis statement about suicide in the military service writing an effective thesis statement psychology thesis topics three part thesis

EugeneNub 7 avril 2023 19:24

Amazing information. Thank you! dissertation topics in education https://argumentativethesis.com writing essay about yourself https://customthesiswritingservice.com

Shawncoami 8 avril 2023 12:37

Tips clearly taken!. could you help me do my homework i need motivation to do my homework pay someone to do my college homework can you do my calculus homework

ErnestAlgOT 10 avril 2023 00:09

Good data. Regards. pay for essay cheap how much to pay someone to write a paper

Hectorwek 10 avril 2023 02:32

You actually expressed this effectively. help me write my argumentative essay write my essay for me free english essay writer

Scottfef 11 avril 2023 07:49

Tips certainly used.. casino poker online online casino roulette online casino usa real money

Nathanlex 12 avril 2023 07:51

Thanks a lot! Quite a lot of knowledge!
someone write my essay for me writing a good essay do my essay for me fast

OscarsLop 13 avril 2023 22:33

You mentioned it effectively. essay writing websites college application essay writing service education essay writing service writing a persuasive essay

HaaryPep 13 avril 2023 22:50

Regards, Fantastic stuff. pay someone to write my paper essay writer pay someone to write your paper write a paper

ManuelZew 14 avril 2023 06:06

Awesome advice. Cheers. online essay writers best essay writer writing argumentative essay write my essay reviews help me write my essay essay writing service uk best essay help writing essay help my dissertation https://paperwritingservicecheap.com

wow gold 3 novembre 2023 08:14

Dear immortals, I need some wow gold inspiration to create.

NerBof 5 novembre 2023 21:21

Medication adherence issues are common, particularly among patients with chronic conditions, compromising their well-being dapoxetine over the counter

Ashdep 27 novembre 2023 08:56

amoxicillin 50 mg online

Zakdep 3 décembre 2023 21:49

order paxil online

Elwoodskeft 3 décembre 2023 21:50

cost of brand metformin

Zakdep 3 décembre 2023 22:11

over the counter neurontin

Suedep 3 décembre 2023 22:19

clonidine drug

Elwoodskeft 3 décembre 2023 23:19

vermox canada cost

Samdep 3 décembre 2023 23:40

generic robaxin 500mg

Davidthags 4 décembre 2023 00:30

vermox medicine

Eyedep 4 décembre 2023 01:23

where can i buy tretinoin cream

Samuelagece 4 décembre 2023 01:31

paroxetine 30 mg daily

DarrylInelp 4 décembre 2023 03:57

vermox otc

Daviswenna 4 décembre 2023 04:35

canadian pharmacy viagra

Eyedep 4 décembre 2023 05:20

silagra 50 mg online

Alandep 4 décembre 2023 05:25

vardenafil for sale

Ivydep 4 décembre 2023 07:31

trazodone hcl 100 mg

Laisser un commentaire